Popular Post

Publié par : Marie-Eve jeudi 9 mars 2017

La Sonate Oubliée
Christiana Moreau




Éditeur : Préludes Éditions
ISBN : 9782253107811
Nombre de pages : 256 pages
Date de publication : 10 février 2017


Résumé

À 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu’au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante. Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et... une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi. Elle plonge alors dans le destin d’Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l’Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel "le prêtre roux", Antonio Vivaldi, enseignait la musique à des âmes dévouées.

Entremêlant les époques avec brio, ce premier roman vibrant nous fait voyager à travers la Sérénissime, rencontrer l’un des plus grands compositeurs de musique baroque, et rend un hommage poignant à ces orphelines musiciennes, virtuoses et très réputées au XVIIIe siècle, enfermées pour toujours dans l’anonymat.


 Bon jeudi soir à tous !

Me voici de retour avec la chronique d'un roman que j'ai littéralement adoré et croyez-moi, quand j'en ai commencé la lecture, oui, je me doutais que j'aimerais bien, mais certainement pas à ce point. Encore plus surprenant quand vous apprenez que ce roman est le premier de l'auteure alors là, wow, je lui lève mon chapeau parce que, tout au long de ma lecture, je n'ai jamais soupçonné que ce travail était celui d'un premier roman. J'ai beaucoup aimé le format du roman qui mélangeait avec brio une histoire qui se passe de nos jours avec celui de la lecture d'un journal intime d'une jeune femme de vingt ans  ayant vécu dans les années 1700 à l'époque de Vivaldi. Christiana Moreau sautait de l'un à l'autre sans qu'on ne ressente de réelle coupure dans le roman, tout se faisait avec fluidité. De plus, le travail de recherche derrière ce roman a dû être très long, mais surtout très bien fait parce qu'on a l'impression, en lisant le roman, que les personnages sont un peu comme des amis perdus de vue depuis un moment et qu'on retrouve par hasard au coin d'une rue. Je me suis laissée emportée par leur histoire et j'ai flotté tout au long de ma lecture. Sachez aussi que ce roman est passé très près d'un coup de coeur chez moi. J'aurais pris facilement un roman beaucoup plus long, mais la fin était juste parfaite comme elle l'était. Je n'aurais rien changé. La seule chose que je sais, c'est que je vais garder l'oeil ouvert si toutefois cette auteure décide d'écrire un nouveau roman dans l'avenir.

Laissez-moi donc vous parlez un peu plus de l'histoire. Celle-ci commence alors qu'un grand chamboulement est en train d'arriver dans la ville de Seraing en Belgique. Le mur qui a toujours séparé le quartier pauvre et de la partie ouvrière de la ville est en train d'être démoli. Alors que la vie de toute une ville s'apprête à changer pour entrer dans la modernité, Kevin retrouve une vieille cassette de métal dans un vide-grenier. Apportant cette cassette à sa meilleure amie Lionella, personnage principal de l'histoire, il ne se rend pas compte du trésor qu'il vient de partager avec elle. Cette cassette contient une partition d'une sonate inconnue entourée d'une médaille coupée en deux ainsi qu'un journal intime d'Ada, une jeune fille ayant vécu du temps de Vivaldi. S'apprêtant à participer à un prestigieux concours de musique, Lionella décide d'y présenter la sonate en étant certaine qu'il s'agit d'une sonate inconnue de Vivaldi, mais c'est en commençant la lecture du journal intime qu'elle se prend d'un réel amour pour cette musique et la vie de la jeune fille qui est couchée entre les pages du journal. Les destinées des deux jeunes filles se mélangeront au fil des pages avec beaucoup de raffinement et vous voudrez toujours en apprendre plus sur les deux jeunes filles.

En lisant le journal intime d'Ada, j'ai eu l'impression de retrouver une ancienne amie et même si j'ai beaucoup aimé le personnage de Lionella, c'est celui d'Ada que j'ai préféré. Elle est venu chercher chez moi mon petit côté protecteur. J'ai tellement eu envie de l'aider à s’épanouir et de s'ouvrir à la vie que j'ai été heureuse de la voir évoluer à travers les pages de son journal intime. Elle avait un côté très attachant et authentique. Lionella, quant à elle, semble beaucoup se chercher au début de roman et c'est grâce au concours et à sa lecture du journal, qu'elle finira par se trouver. Elle aussi aura droit à une grosse évolution et c'est juste stupéfiant de voir à quel point.

En conclusion, « La Sonate Oubliée » a été un roman qui m'a beaucoup surprise et qui m'a conquis dès la première ligne. Je vous en conseille vivement la lecture, car croyez-moi, vous ne pourrez pas être déçu par ce roman.

Bonne lecture !

Merci à Hachette Canada pour la lecture de ce roman !


Leave a Reply

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

Copyright © S'évader par la lecture... - Ebook Stories - Templates by Johanes Djogan - Designed by Steff Création