Popular Post

Publié par : Marie-Eve dimanche 28 mai 2017

Candidate
Christine Férêt-Fleury


Éditeur : Hachette Romans
ISBN : 9782012031104
Nombre de pages : 320 pages
Date de sortie : 27 Mars 2017


Résumé

Brillante étudiante en sciences politiques, Laure Meziani est la secrétaire personnelle de Pierre de Morangles, le candidat aux électorales du Nouveau Parti du Centre. La fascination qu’elle lui voue est sans borne, et, lorsqu’il semble enfin la remarquer, elle profite de ces heures volées sans penser au lendemain. Mais après leur première nuit, elle ne s’attendait pas à se réveiller à côté d’un cadavre ! Pas plus qu’elle ne s’attendait à plonger dans l’envers du décor qui accompagne cette mort aussitôt transformée en évènement médiatique et maquillée en en argument de campagne. Car si la vie de Laure lui semble s’arrêter, la campagne, elle, ne doit pas s’interrompre, et ce qu’il faut désormais au NPC, c’est surprendre… Quelle plus habile surprise qu’un nouveau visage, que personne ne connaît, que personne n’attend : celui de Laure. Alix de Morangles, charismatique veuve de Pierre et avocate renommée, a décidé de faire de la jeune femme la nouvelle candidate du parti, modulant son image, s’appuyant sur son ambition pour camoufler sa naïveté et son manque d’expérience. Première surprise, Laure sera la première conquise par ce défi : grimper les échelons, acquérir du pouvoir. Laure n’est pas si naïve ; elle sait qu’elle va devoir se battre pour se faire une place dans un cercle très fermé… et surtout pour y rester. Jusqu’où ? Jusqu’à quand ? 

 Bon dimanche soir à tous !

Comment mieux finir un week-end qu'en finissant un roman et en pouvant vous revenir avec une nouvelle chronique ? Je ne vois pas... Sérieusement, je plaisante, mais je suis bien contente de pouvoir vous donner une nouvelle chronique. La superbe température de ce week-end m'a en plus permis de lire à l'extérieur, ce que je n'avais pas pu faire depuis un moment. Par contre, s'il y a une chose que j'ai pris en compte, c'est bien la présence de nos amis que j'ai nommé les maringouins. Je sens que le gazebo sera mon meilleur ami cet été. Si j'en reviens maintenant à la lecture que je viens de terminer, je dois vous dire qu'elle me laisse perplexe. Tout au long de celle-ci, je me demandais si je lui mettrais un trois ou un trois virgule cinq et finalement, la fin a déterminé ma note. Laissez-moi vous expliquer un peu pourquoi. Au travers de notre lecture, nous affrontons l'histoire de Laura, de Renate et d'Alix. Nous avons donc trois différents point de vue puisque l'histoire est écrite tout le long selon un point de vue au « Je ». Malheureusement, à chaque changement de point de vue, ça me prenait un moment d'adaptation parce que je n'arrivais jamais à déterminer du premier coup à quel personnage j'avais droit. Ce côté de ce roman a contribué au fait que je l'ai trouvé plus ardu à lire. De plus, je n'arrivais pas à voir où l'auteure voulait nous apporter avec son roman. La trame de l'histoire est bien là et les sujets traités aurait pu créer un roman très bon si vous voulez mon avis, mais si ça avait été apporté différemment. Ça reste bien sûr mon avis personnel. Comme je vous ai parlé un peu plus tôt, c'est la fin qui m'a porté à donner un trois à ce roman puisqu'elle est inexistante de mon point de vue. Je sais qu'il existe des fins ouvertes, mais celle-ci est tellement ouverte qu'elle m'a donné un arrière-goût d'inachevé. Il me manquait quelque chose pour que je puisse vraiment tomber en amour avec cette histoire.

Je vais quand même vous parler de l'histoire de mieux que je pourrai. Ce roman est un mélange entre un thriller, une romance et un roman politique. Sachez, par contre, que la romance est très superficielle et que j'ai eu de la difficulté à la prendre en compte. Nous suivons donc Laure, jeune diplômée en sciences politiques alors qu'elle monte tranquillement les échelons d'un parti politique. Devenu assistante du chef du parti, elle devient en quelque sorte sa maitresse et lors de leur seule et unique nuit ensemble, il meurt. Commence alors une course contre la montre alors que Laure se retrouve propulsé à la direction du parti. Entre les manigances, les mensonges et les manipulations, elle devra rapidement se faire une carapace d'acier si elle veut survivre dans ce milieu. Même si l'histoire de Laure reste la trame principale du roman, nous aurons droit à suivre deux autres histoires au long de notre lecture. Tout d'abord, il y a celle de Renate, une journaliste en « free lance » qui cherche par-dessus tout à découvrir la vérité derrière toutes les manigances du parti de Laure. Ensuite, il y a celle d'Alix, celle qui investit dans le parti politique et qui tire les ficelles de celui-ci. Leurs trois histoires se mélangeront tout au long du roman et nous permettra de voir tout ce qui se trame dans le milieu de la politique.

Pour ce qui est des personnages, nous avons bien sûr Laure. Cette jeune femme m'a laissé perplexe parce que je n'arrive pas à voir si c'est une jeune femme forte qui fait semblant de se laisser manipuler ou alors si elle est vraiment manipulable. Je ne suis pas arrivée à me faire un opinion claire sur elle parce qu'à chaque péripétie du roman, ça changeait pour un ou l'autre. Renate, quant à elle, est forte et on en doute même pas. Très curieuse de nature, c'est quand même une journaliste, elle n'hésite pas à aller au fond des choses sans nécessairement penser aux conséquences de ses actes même si pour ça, elle fait souffrir son entourage. Enfin, nous avons Alix. Cette femme, je l'ai détesté dès la première fois où je l'ai vu arriver dans le roman. Elle est fourbe, manipulatrice et très froide. Elle fait ce qui doit être fait pour arriver à ses fins et se fout des conséquences que ça peut avoir sur les autres. Si je devais donner un point positif à ce roman, ce serait le personnage d'Alix parce qu'elle incarne très bien la méchante. Bien sûr, d'autres personnages viennent tourner autour d'elles, mais ils ont moins d'importance que ces trois-là.

En conclusion, le résumé m'avait donné l'impression que j'aurais eu droit à une lecture passionnante et qui tiendrait mes nerfs à fleur de peau, mais malheureusement ce ne fut pas le cas même si j'ai passé un bon moment avec cette lecture. J'aurais aimé qu'elle aille un peu plus loin et que le roman ait une fin digne de ce nom et que j'aie la sensation qu'on était arrivée à la fin. Donc, personnellement, ce ne fut pas une lecture coup de coeur, mais peut-être que les points qui ont fait en sorte que j'aie moins aimé ma lecture seront pour vous des gages de réussite. N'hésitez jamais à vous faire votre propre avis d'un roman même si le mien est un peu moins bon.

Bonne lecture à tous !

Je tiens à remercier NetGalley France et Hachette Canada pour cette lecture !



Leave a Reply

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

Copyright © S'évader par la lecture... - Ebook Stories - Templates by Johanes Djogan - Designed by Steff Création