• Posted by : Marie-Eve dimanche 1 octobre 2017

    Les filles des autres
    Amy Gentry


    Éditeur : Éditions Robert Laffont
    ISBN : 2-221-19784-4
    Nombre de pages : 336 pages
    Date de parution : Février 2017



    Résumé

    Êtes-vous bien certaine de connaître votre fille ? D'ailleurs, est-ce vraiment la vôtre ? 
     
    À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite soeur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse. Or, un soir, huit ans plus tard, voilà qu'une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c'est Julie.

    Passé la surprise et l'émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu'un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n'osant s'avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne...

    Avec Amy Gentry, vous allez redécouvrir le sens de l'expression « roman à suspense ». 
     
    « Un succès ! »The New York Times.
     
    « Vous devez lire ce premier roman ! » Marie Claire US.

    Bon dimanche à tous !

    Je vous ai écrit cette chronique pendant que j'attendais patiemment, du moins le plus possible, à l'hôpital vendredi soir afin de savoir qu'est-ce que je trainais depuis maintenant deux semaines. Ce que je croyais être un vilain rhume était finalement une très mauvaise bronchite. Heureusement que je suis allée à l'hôpital finalement parce que maintenant j'ai des antibiotiques et que d'ici quelques jours, je devrais aller beaucoup mieux. Alors, ça me donne l'espérance que je pourrai vraiment me remettre à lire bientôt parce qu'avec mes crises de toux, j'y arrive pas du tout. Résultat de tout ça : en une semaine je n'ai réussi à lire qu'un seul roman que j'ai terminé vendredi à l'hôpital. Il me restait 40 pages à lire et c'est ce que j'ai réussi à lire pendant le weekend.  Il s'agit donc du roman Les filles des autres d'Amy Gentry que je vous présente aujourd'hui. Tout d'abord, il vous faut savoir, qu'avec ce roman, je sortais de ma zone de confort. Habituellement, je lis des romances, des romans fantastiques, mais très rarement des thrillers comme c'est le cas du roman que je vous présente aujourd'hui. Ce n'est pas que ce type de romans n'est pas bon... loin de là, mais plutôt parce que dès les premiers chapitres, je devine une grosse partie de l'intrigue et comme je me doute beaucoup de la direction que ma lecture prendrera, je perds ma motivation à continuer celle-ci comme je connais pratiquement la fin et croyez-moi, je me trompe rarement. Dans le cas de ma présente lecture, toutefois, Amy Gentry a réussi à me faire douter de moi-même à plusieurs reprises alors que j'avais raison. Alors, je dis Chapeau ! De plus, comme l'histoire tourne autour de plusieurs protagonistes, on apprend vraiment qu'à la fin qui a fait le coup et là, je l'avoue, j'ai été surprise. Aussi, j'ai bien aimé que l'histoire soit écrite sous différents points de vue parce que ça a ajouter un gros plus à celle-ci et comme le point de vue principal est celui de la mère, on peut apprécier ce style de roman sous un angle différent qui n'est pas celui de la victime. Pour un premier roman, Amy Gentry a su bien ficeler son univers afin de nous amener là où elle le voulait quand elle le voulait. En soit, ce fut une bonne lecture, mais comme je ne compte pas relire ce roman et que je n'en ressens pas le besoin, il se contentera d'un 3.5 comme note.

    Afin de bien vous faire comprendre mon point de vue, je me dois de vous faire un bref résumé de cette histoire. Nous suivons donc Anna, la mère de Julie qui est la jeune adolescente qui s'est fait kidnappé huit ans plus tôt. Elle ne s'est jamais remise de l'enlèvement de sa fille surtout qu'elle n'arrive pas à comprendre ce qui a pu se passer. Inconsciemment, elle en veut beaucoup à Jane qui a été témoin de toute la scène, mais comme elle n'était qu'une petite fille de dix ans terrifiée, ça lui a pris un moment avant d'aller avertir ses parents. Alors qu'elle serait votre réaction lorsque votre fille disparue réapparaît brusquement sur le pas de votre porte alors que vous la croyiez morte depuis longtemps. Anna a beaucoup de difficultés à y croire et, à partir de là, elle commencera à douter et ce qui aurait dû être une bonne nouvelle se transforme vite en quelque chose de beaucoup plus sombre. Anna réussira-t-elle à voir la vérité dans tout ça ? À vous de la découvrir...

    Pour ce qui est des personnages, je vous dirais que mon avis sur Anna a beaucoup changé tout au long de ma lecture. Au début du roman, elle nous donne l'impression d'être une femme faible que la vie a détruit en même temps que sa fille lui a été enlevé, mais alors que les pages défilent, on prend rapidement conscience que derrière cette façade se cache une femme qui ne veut que protéger sa famille et savoir ce qui est arrivé à sa fille. Ensuite, nous avons Julie. Mais qui est-elle et pourquoi revient-elle seulement maintenant ? Quels secrets peut-elle bien cacher parce qu'une chose est sûre, elle semble beaucoup plus vieille que son âge. Vous prendre plaisir à faire leur connaissance ainsi que celle des autres personnages... en particulier Jane, la petite rebelle de la famille.

    En conclusion, ce roman a été une bonne lecture même si je n'ai pas été passionnée par celle-ci. Il me manquait le petit déclencheur qui rend mes lectures magiques ou alors est-ce à cause de ma bronchite que je n'ai pas réussi à l'apprécier à sa juste valeur ? On ne le saura peut-être jamais. Je vous en conseille tout de même la lecture si vous êtes un ou une fan de thriller. Elle pourrait vous surprendre...

    Bonne lecture à tous !

    Merci à NetGalley France ainsi qu'aux éditions Robert Laffont pour cette lecture !

    Leave a Reply

    Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

  • Copyright ©

    S'évader par la lecture - Designed by Steff Création