• Posted by : Marie-Eve mardi 2 janvier 2018

    Le rêve des sirènes
    Sarah Ockler


    Éditeur : Éditions AdA
    ISBN : 9782897860486
    Nombre de pages : 416 pages
    Date de parution : 25 Juillet 2017



    Résumé 

    La plus jeune des six soeurs talentueuses d’un fermier de cacao, Elyse d’Abreau, était destinée à la célébrité — jusqu’à ce qu’un accident nautique lui prenne tout. Maintenant, elle ne peut ni chanter ni parler.

    Cherchant la solitude, Elyse accepte l’invitation d’une vieille amie de son père de venir la rejoindre à Atargatis Cove. Nommée pour la première sirène mythique, la ville balnéaire de l’Oregon est tout ce que la maison d’Elyse dans les Caraïbes n’est pas : un océan trop froid pour la baignade, des fêtes trop apprivoisées pour chanter, et des gens trop polis pour se moquer — sauf un.

    Christian Kane est un séducteur notoire — insolent et arrogant. Il est également le seul à Atargatis Cove qui ne traite pas Elyse comme une statue en verre. Il la défie de s’exprimer, et il admire la façon dont elle traite son jeune frère, Sebastian, qui croit que Elyse est la sirène légendaire qui a pris vie.

    Quand Christian a besoin d’un coéquipier pour la compétition Pirate Regatta de Cove, Elyse relève à contrecoeur sa peur de la mer et monte à bord. L’océan n’est pas la seule chose qui fait des vagues, mais — balayé dans la marée séduisante de Christian et enchanté par les charmes de Cove, Elyse commence à se demander si une vie de solitude n’est pas ce qu’elle a besoin. Mais l’évolution du cours signifie encore faire face à son passé. Cela signifie trouver sa voix intérieure. Et le plus effrayant de tous, cela signifie ouvrir son coeur à un garçon qui est plus connu pour les briser…








    Bon mardi soir à tous !

    Comme dernier article ce soir et promis ce matin, voici ma chronique du roman avec lequel j'ai commencé mon année ! Et pour un premier roman, je suis vraiment heureuse d'avoir choisi celui-ci parce que c'est un roman qui a frôlé le coup de coeur pour moi et quand je dis frôlé, c'est qu'il est passé à un cheveu du coup de coeur. Les romans qui contiennent des histoires de sirènes sont toujours pour moi des romans gagnants parce que je n'en ai jamais trouvé un que je n'aie pas aimé alors mes attentes envers celui-ci étaient déjà hautes lorsque je l'ai commencé. Et plus surprenant encore, il a dépassé mes attentes bien que les sirènes, dans ce roman, soit plus une métaphore que de réelles sirènes. Je suis tombée en amour avec l'histoire et les personnages. De plus, c'était la première fois que je lisais un roman de cette auteure même si j'en ai deux autres dans ma bibliothèque et c'est toujours un plaisir pour moi que de découvrir une nouvelle plume. Dès les premières pages du roman, je me suis laissée emporter vers cette petite ville de l'Oregon et je me suis retrouvée à la place d'Elyse, en train de vivre ses aventures. Sarah Ockler a su, dans ce roman, parlé de sujets qui ne sont pas toujours facile à toucher de manière brillante et surtout elle a construit une histoire avec des personnages tous plus complexes les uns que les autres sans qu'on ne ressente aucun manque chez l'un ou l'autre. En bref, ce fut un roman que j'ai apprécié de la première à la dernière page et la seule chose qui m'ait empêché de lui donner la mention coup de coeur fut la fin, mais je vais me garder de vous expliquer pourquoi pour ne pas vous gâcher la fin de votre lecture parce que ce qui chez moi m'a bloqué, vous vous aimerez peut-être ça !


    Comme à mon habitude, voici un petit résumé du roman afin de vous faire comprendre mon point de vue. Nous retrouvons donc Elyse, une jeune femme que la vie n'a pas épargnée. Alors que tout son avenir était concentré sur un seul point, la musique, un accident en mer la prive de sa voix. Elle ne pourra plus parler et encore moins chanter. Ne pouvant plus rester chez elle, elle déménage en Oregon chez sa tante Gini pour essayer de trouver une certaine paix qu'elle n'arrivait plus à ressentir dans son île natale. Alors que les vacances d'été commencent à peine et avec elles, le retour des vacanciers, elle fait la rencontre de deux frères, Christian et Sebastian Kane. Alors que Christian l'intrigue en tout point et qu'elle veut voir ce qui se cache derrière son attitude de Don Juan, elle prend Sebastian sous son aile et elle trouve en lui le petit frère qu'elle n'a jamais eu. Tout s'annonçait donc pour être un été des plus tranquilles, mais rien ne se passe jamais comme ça doit être et cette fois-ci, ça arrive par un pari entre deux pères. Christian doit gagner la régate des pirates pour éviter la vente de leurs maisons... Apprenant qu'Elyse sait naviguer, il la prend comme second, mais les obstacles sur leur chemin ne seront pas facile à surmonter... Arriveront-ils à gagner la course ? C'est ce que vous découvrirez en lisant ce roman.

    En ce qui a trait aux personnages, comme mentionné un peu plus haut dans ma chronique, Sarah Ockler a su en créer de très complexes. Tout d'abord, nous avons Elyse, jeune femme perdue alors que les rêves et les objectifs qu'elle avait pour son futur sont désormais désuets. Elle renferme beaucoup de colère et de jalousie en elle-même, mais surtout de la peur face à l'inconnu et tout au fil des pages, vous la verrez évoluer afin de retrouver sa voix intérieure qu'elle croyait perdue. Ensuite, nous avons Christian. Bien qu'au premier abord, ils nous donnent l'impression d'être un Don Juan qui passe de fille en fille, quand on passe sous cette carapace, on se rend rapidement compte qu'il n'est pas que ça et qu'intérieurement, il se cherche beaucoup. Il a toujours rempli les attentes de son père sans penser à lui et à ce qu'il voulait faire dans la vie et sa rencontre avec Elyse créera un feu d'artifice.  Outre ses deux personnages, nous avons Sebastian, le petit frère de Christian, qui vient ajouter une petite touche de fraicheur au récit. Je l'ai adoré parce qu'il n'a pas peur de ses idées et qu'il fait tout pour arriver à son but malgré son jeune âge. Il est vraiment mignon. Bien entendu, ce roman comporte plusieurs autres personnages qui sont tout aussi attachants, mais que je vous laisserai découvrir par vous-mêmes.

    En conclusion, Le rêve des sirènes fut pour moi une lecture parfaite en ce début d'année qui m'a permis de m'évader loin de mon quotidien. J'ai adoré le récit de la première à la dernière page et je ne peux que vous en conseiller la lecture. Pour être totalement franche avec vous, j'aurais bien aimé avoir droit à un second tome, mais malheureusement pour moi, je crois que ce roman n'était qu'un « one-shot », c'est à dire une histoire à un seul tome. Alors n'hésitez plus et laissez-vous tenter !

    Bonne lecture à tous !

    Merci aux Éditions AdA pour cette magnifique lecture !


    Leave a Reply

    Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

  • Copyright ©

    S'évader par la lecture - Designed by Steff Création